LE MARGINALISE ET LA SOCIETE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE MARGINALISE ET LA SOCIETE

Message par coeurbleu le Sam 25 Juin - 17:35

(Ce poème est la parodie de
"l'hirondelle et les petits oiseaux" de jean de La Fontaine).

Un marginalisé en ses errances, à tâtons,
Peut transmettre des tas de morales.
Celui qui transmet des vérités,
Bien malgré lui, ne cesse de déranger.
Meme si, en effet parfois, ca passe mieux en chansons....
A peine juste à la rue échoué, jeté,
Dans un foyer assaini et isolé, chauffé, l'y mettre l'on voulait.
En ce beau matin où l'on voulu le ré-insérer,
En logement et loyer, fort d'une adresse,
On voulu de lui sans son compagnon. "faut-il que je le laisse:
Je suis perdu! ; car en ce monde qui m'a rejeté,
Comment pourrai-je plus encore me passer de sa garde!?
Sans peur ni question, avec moi il voyage, prêt à tout partager.
Il serait bien apte à jouer sa vie, en dépit de tout grade;
Et se moque bien de savoir, du départ, l'age.
Quand, demain, vos blindés et crs ne suffiront plus,
Qu'accéder au savoir sera un luxe, et plus encore être repu,
Enfin que maintes syndicats semblable aux pantins
Qui causeront à leur insu votre désarroi,
Votre lassitude en dépit de la Loi:
Tachez de garder en vous, votre Foi!.
Il en est ainsi, leur dit le marginalisé,
Gagnez votre liberté, et regardez-moi."
Tous, dans la Société, le raillaient!:
Ils trouvaient dans leur insolent luxe, trop de fois.
Quand la crise fut de mise,
Le marginalisé leur dit: "faites donc une révision générale,
Pour fuir tant qu'il est temps, ce progrès mercantile fatal,
Ou vous ne pleurerez guère, à la venue de la bise".
-"Oiseau de mauvais aloi, sorcier, disent-ils,
Le sombre avenir pessimiste que tu nous prédis!
Ils nous faudraient renoncer à notre confortable ennui
Pour, peut-être!, voir un jour la fin de cette pile!"
Le marginalisé ajouta: "ceci n'est rien encore!,
La descente aux enfers ne semble pas terminée.
Mais puisqu'aujourd'hui, tout est futile, même un corps,
Dès que vous réaliserez que le Monde
Est anéanti, et qu'à leur fortune ils ne seront plus accaparés,
Il leur faudra malgré tout, y méditer encore!;
Quand la soi-disante heure du Jugement sera proche,
Faisant son tri sans pitié, que vous ayez ou non une porche,
Ne courez donc plus vite fait au Saint lieu!.
Persistez, ou avec profonde sincérité, repentez-vous!:
Pauvre marginalisé, ou riche intégré, on fini cendre à 6 lieux.
Mais que vaut, face à vos biens!, le pardon pour vous??....
En effet, nul n'a encore vu un magot suivre un sarcophage!,
Et ce, depuis la nuit des temps, à tous les ages!!.
Ainsi, vous qui voulez le salut, il n'est qu'un seul parti!:
C'est de renoncer à la fortune, et mieux gérer votre vie"
La Société, lasse de l'écouter et le voir,
Se mit à glousser aussi vilement
Que le peuple lorsque Jésus un sombre soir
Mourut crucifié seulement.
Il en advint aux uns comme aux autres!:
Maints gens "intégrés" se virent pris en captivité.
Nous n'écoutons et ne croyons que ce qui rassure!, faux apôtres.
Et ne cessons de regretter et nous lamenter bien après!....
avatar
coeurbleu
ADMIN
ADMIN

Féminin
Nombre de messages : 679
Age : 40
Localisation : avec toi, partout, toujours!...
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum