AU COEUR DE MA FRANCE PROFONDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AU COEUR DE MA FRANCE PROFONDE

Message par coeurbleu le Mer 23 Nov - 9:37

J'appartiens à cette classe sociale de "francais moyens", qui ont dans le coeur,
le goût de la soupe de grand-mère,
Des confitures faites maison, de la tranche de pain épaisse avec une couche de pâté,
et la tasse de mauvais café...
Je suis de ces francais, qui s'émerveillent en silence, quand tombe enfin l'épais brouillard
de l'hivers naissant ;
qui entendent dans leur tête, la détonnation des coups de fusil et les aboiements des chiens...
Qui "reniflent" à des km alentours, l'odeur de la terre humidifiée par le brouillard,
l'odeur imperceptible de la rosée,
et le goût du gibier accompagné d'un petit rouge et de quelques pommes de terres...

Ce souvenir d'humidité et de bois en bûches attendant au coin de la cheminée,
le froid reignant en maître dehors ;
ma grand-mère nous faisant chauffer le lait de ses vaches sur le vieux poil à bois familial...
Ses vieux bols en plastique, recevant religieusement des carrés de mauvais chocolat
de ménagère pour remplacer le poulain grand arôme....
L'odeur du purain dans le bas-coté de l'étable, et les disputes d'enfants à qui donnera
le grain aux poules, ramassera les oeufs ;
à qui ira sur les genoux de grand-père conduire le tracteur, et qui accompagnera papa
pour mener les vaches à l'étable?....
Le chien courant devant, à côté de papa armé du bâton, et les vaches marchant d'un pas
placide, au son des cloches à leurs cous....
Les feuilles d'automne tombant en virevoltant, l'épais brouillard dans lequel se perdent
le tintement des saintes cloches, et les quelques dictons
des anciens qui sont comme des repères quand la Nature n'a plus de saisons....

Et les marchés de noël, le vin chaud et le pain d'épice?!,
as-tu oublié, ami, ce qu'est resté ton "âme d'enfant"???
Ayant pourtant toujours grandie avec "vatican 2", voila qu'à 34 ans,
je me prends d'amour pour le passé!: messe en latin, prêtre en soutane,
communier à genoux, et réciter pieusement mon chapelet....
Dîtes-moi donc, ô mon Dieu?, que s'est-il donc passé??:
serait-ce la magie de noël, un miracle de votre part,
ou une partie endormie de mon âme qui se serait enfin réveillée??....
Je regarde par la fenêtre de mon logement aux normes handicapé des vosges,
et fermant les yeux, je revois la parcelle de fôret familiale,
les champs rattachés à la ferme ; je ressens l'odeur du brouillard,
La poudre des fusils, l'odeur de la sève de sapin
et les effluves du repas de la "Sainte Nuit"....
Je réentends ce si doux "In excelcis deo" entonné pieusement,
Tout en revoyant le sapin, en entendant l'escalier en bois craquer sous nos pas ;
et en entendant le vieux carillon égrener nos jeunes et jadis heures....


ENFANCE, TOI QUI INEXORABLEMENT ME QUITTE, T'EN VA
POUR NE RESTER DESORMAIS PLUS QU'UN DELICIEUX SOUVENIR!! ;
FUGACE, FUGITIF, QUI SURVIT EN RESISTANT DANS MON COEUR D'ADULTE MALMENE
PAR LA CHASSE AU PROGRES!!!....
"SI VOUS NE GARDEZ PAS UN COEUR D'ENFANT, VOUS NE POURREZ ENTRER AU PARADIS!":
ET SI C'ETAIT PLUS ENCORE QU'AVANT, D'ACTUALITE??....
avatar
coeurbleu
ADMIN
ADMIN

Féminin
Nombre de messages : 678
Age : 40
Localisation : avec toi, partout, toujours!...
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum