SENSUELLE VOLUPTEE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SENSUELLE VOLUPTEE

Message par coeurbleu le Dim 22 Avr - 17:00

La lumière filtrant à travers les rideaux grossiers, me suggère les courbes de ta silhouette.
Dans la pénombre tamisée devenue intime, la quasi-religiosité du silence nous enveloppant,
Me laisse entendre par bribes, les battements de ton coeur.... de l'encens embaûme la chambre,
Et le premier éclair traverse alors le voilage dérrière les rideaux.
Le vent se lève, d'abord en brise, puis en souffle ; et la pluie commence à tomber...

Tu ouvres la fenêtre et écartes légèrement les rideaux ; le vent vient les soulever
par brise lorsque le toît, insolent, brise la rafalle dans son élan.
Dans le flash bref de l'éclair, ton visage souriant, mutin, m'apparait...
Tes mains, après m'avoir enlacée, se font mutines, effrontées, et me déboutonnent
comme on éffeuille un à un les pétales d'une pâquerette.
La pluie redouble, le vent ne souffle plus que par à-coups, et l'éclair te dévoile mon galbe, finement mordillé de dentelle.

Tes mains glissent sur mes épaules et les embrassent, comme elles enlaceraient mes seins, et ma chemise bientôt tombe fluidement à terre.
Tes lèvres, fines, tièdes les embrassent en silence, et un dernier éclair vient éclairer la pièce....
Désormais, la pluie se marie à la brise, tandis que tu me saisis par les hanches.
Tes mains redescendant l'échancrure de mon bassin, pour faire tomber fermement mon jean.
Tu es là, ton parfum mêlé à l'encens m'envahit et me désarme ;
tes mains explorent désormais ma silhouette!, cette terre qui t'est toujours un peu sauvage.
Je mets mes mains en arrière, les posant du bout des doigts sur tes fesses ;
toi le tricheur, qui es encore intact dans ta chasse d'apparat!!!.


Mais je ne peux plus te résister!, et me restituant mes mains, tu me pousses
pour me faire tomber sur le lit!.
Immobile, prisonnière consentante envoûtée, je sens tes mains me baisser la culotte ;
pour m'effleurer du bout de tes doigts, le dessous galbé de mes fesses!!....
Un gémissement, un frisson, et une tendre fessée vient ponctuer un cri ;
les draps alors, commencent à s'imprégner de cet instant délictueux.

Ta cravate, dans un léger bruit, se dénoue et glisse de ton cou.
Elle vient entraver mes poignets, mes bras retenus dans mon dos d'une seule main!, ferme et tendre.
Et tandis que le souper est annoncé, un coup se fait entendre à la porte.
Nos prénoms résonnent, mais le long râle que tu m'insuffles,
lui répond comme seul et unique motif d'empêchement impérieux.

Enfin torse nu, tu me reccueilles dans tes bras.
Semi-assis, dos au mur et oreiller dérrière ta tête, tu achèves de me faire craquer!.
Patient, sensuel, terriblement effronté et érotique, dans un cri tel que la maison l'entend,
Tes mains une dernière fois m'envahissent ; ta langue renchérie, et le plaisir devenant désir, le désir devient une douce torture....

Le vent souffle sur le col de ma vallée échancrée,
Venant raviver la fraîcheur de ta sueur conjuguée à la mienne,
et séchant quelques larmes de jouissance.
La pluie a cessé de tomber, la lune pleine et ronde brille à son zénith.
On s'endort, enlacés....
avatar
coeurbleu
ADMIN
ADMIN

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 39
Localisation : avec toi, partout, toujours!...
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum