UN DEUIL A JAMAIS INACHEVE.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UN DEUIL A JAMAIS INACHEVE.....

Message par coeurbleu le Mer 17 Oct - 23:11

Un désir si bassement humain, une envie de bonheur pourtant bien compréhensible ;
Mais que vaut en réalité un tel droit, pourtant inaliénable, face au "principe de précaution"?....
Je revois en flash-back, cette chambre de T1 bis flembant neuf, ma joie face au test....
Je me remémore les joies et les douleurs d'une vie naissante, de ce germe de vie en moi.

Sentir ainsi le bébé bouger, réagir au son de la musique de mon mamar, de ma voix la fredonnant ;
Le sentir remuer à qui mieux-mieux au son de sa tribu, et moi j'avais alors à peine 22 ans....
Mais voila!: le temps a passé, mon innocence s'est très vite fânée, envolée, pour ne plus jamais ressusciter....
Qu'ai-je donc bien pû faire de mes tendres années? ; que se sont-ils donc permis au nom du fameux "principe de précaution"?!.
Il existe des lois pour vous enlever vos parents, mais jamais aucune n'existera pour vous les rendre.....

Plut-il à Dieu que je ne puisse jamais oublier cette ultime trahison, ce crime de lèse-Majesté,
Qui me poussa, quelques 10 ans plus tard, terrifiée, à te tuer in utéro!, alors que tu n'avais rien fait!....
Tu avais pourtant certes que quelques semaines, tu étais encore microscopique, et ne pouvais dès lors, pas encore causer de soucis ou de tords!!....
Ai-je été coupable d'avoir été victime d'un fou dangeureux, à qui on aurait eu pourtant bien intéret à imposer des soins par la force? ;
Ou ai-je été tout simplement, une fois de plus, été l'instrument d'un prétexte pour justifier et nier une peur viscérale??, une sorte de "transfert subconscient"?.....

Mais seulement voila!: je ne peux désormais m'empêcher d'avoir le coeur et les tripes serrés, quand j'entends un bébé chouiner ;
Je ne peux nier cette part de féminité qu'on m'a délibérément volée! ; de lavage de cerveau subconscient imposé par la violence affective et morale, qui désormais me fait avoir peur d'aimer et d'être aimée.....
Cette part de la Femme que j'aurai dû avoir le droit (et le devoir) d'être, qui est désormais condamnée à vivre étouffée, reniée, culpabilisée de manière éhontée....
Je porte à jamais en moi, une partie de ton âme innocente, de ce deuil que je ne pourrai jamais réaliser....


A L'ANGE QUE TU ETAIS ET QU'ON A INJUSTEMENT CONDAMNE, QUE JE N'AI HELAS PAS EU LA CHANCE DE POUVOIR DEFENDRE ;
DONT JE N'AI MEME PAS EU LE DROIT D'AVOIR LA CAPACITE DE PLAIDER LA CAUSE, ABRUTIE PAR LES CACHETS QUE J'AI ETE.....
QUE DIEU ME PARDONNE, PUISSES-TU ME PARDONNER, ET AVOIR DE SUITE GAGNE LE CIEL.....
A TOI QUE JE N'AI JAMAIS PU PORTER, ET QUI M'A FAIT ENRACINER LA PEUR DE PORTER ET D'ENFANTER, PAR PEUR DE VOIR MON BONHEUR UNE FOIS DE PLUS REDUIT EN MIETTES ET M'ETRE VOLE.....
avatar
coeurbleu
ADMIN
ADMIN

Féminin
Nombre de messages : 676
Age : 39
Localisation : avec toi, partout, toujours!...
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum