COMME LE DEUIL DE SA JEUNESSE....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMME LE DEUIL DE SA JEUNESSE....

Message par coeurbleu le Mar 10 Juin - 16:45

Elle le désirait et le portait en son coeur, comme un ruisseau!, l'unique point d'eau des proches alentours!! ;
Elle le considérait comme sa pleine lune dans ses nuits les plus sombres....
16 ans d'un Amour silencieux!, tue, secret! ; 16 ans à partager une partie de sa vie dans son ombre!....
Et vient tout à coup le jour maudit, où tout sombre!: son paquebot, qu'elle croyait insubmersible, sombre lentement par la quille!.
Elle a le regard perdu!, assombri! ; elle est sous le choc!, ne comprend plus rien de ce qu'il se passe autour d'elle!, et elle se persuade qu'elle rêve!, qu'elle va se réveiller!!.
NON!, CELA NE SE PEUT!, ELLE VA SE REVEILLER ET TOUT VA REDEVENIR COMME AVANT!!!.

Elle comprend alors douloureusement, que TOUT EST FINI POUR ELLE!: le voyage aux côtés de son mamar touche à sa fin!.
A elle désormais!, de faire seule le reste de son chemin!....
Lui qui a été pour elle, un guide spirituel (à son insu)!, un éveilleur, un confident! ;
Un grand frère de coeur!, une muse!.... il aura été tout pour elle, sauf son amant.
Mais bizarrement, elle l'aime et le désire plus ainsi!, au point de l'entendre rire alors qu'elle est seule dans la vallée oubliée!,
Où subsiste des vestiges de voies secrètes militaires des Guerres Mondiales...

Elle a découvert doucement le goût sublime du silence!, au point d'entendre un Appel Divin dans son coeur! ;
Et parsemant désormais sa vie endolorie de retraites en monastère et en forêt, elle aspire de plus en plus à se retirer du Monde!, à vivre en Ermite....
Elle revoit son héro aux airs de loup, sous le feu des projecteurs!, le regard brillant et ses mains jointes sur ses lèvres, embrassant son publique....
Elle le revoit souriante et les yeux pleins de larmes, le coeur attendri et mélancolique!, sautillant partout sur scène ;
Plus tard, avec ses mignons trous de mémoire, ses façons si personnelle de "taquiner" et "vibrer avec son publique"....

Le soir tombe sur la montagne!, et elle s'efforce de se faire un modeste feu ; de temps à autre!, des bruits mystérieux autour d'elle, lui font lever les yeux et scruter quelques instants les alentours.
Elle ne cesse de penser au loup!: depuis qu'elle l'a aperçu de jour et de nuit dans la lueur de la pleine lune!, elle pense sentir sa présence dans les bosquets alentours....
Cette étrange impression de se sentir surveillée!.... mais elle porte son mamar dans son coeur, et cela lui suffit!:
Le souvenir de sa chaleur et de son odeur imprégnées dans son tee-shirt ; le souvenir troublant de ses tablettes à travers le mince tissu, contre son visage!, et ses mains si douces et viriles dans ses cheveux!!....

Elle sait qu'elle doit doucement en faire le deuil!, laisser au temps le soin de cicatriser les plaies pour les faire se refermer (sans effacer les meilleurs souvenirs qu'il lui a offert).
Elle entend des pas sur le sol feuillu!, sent une présence et se sent observée!: elle imite alors le cri du loup!.
Le silence se fait quelques instants, la nuit tombe, et le 1er cri de chouette se fait entendre au loin....
Elle pense à lui!, rêvassant devant le feu.... prés d'elle, une bougie parfumée "fruits rouges" pour ajouter une ambiance intimiste, romantique.
Elle devine sa chaleur imaginaire, sa présence réconfortante! : elle va bien vite se coucher sous son refuge de fortune!, bercée par les bruits de la forêt nocturne, sous la brise tiède....

Au petit matin, ayant peu dormi, elle va se laver dans le ruisseau, et entreprend assise à genoux sur le bord, de laver son pantalon telle une antique lavandière.
La rosée matinale dans les herbes hautes, les premiers gazouillis, et le doux visage viril de son mamar, lui font échapper son gant dans le ruisseau!:
La voila contrainte de se rincer à l'ancienne!, ayant dû renoncer à le récupérer!, n'ayant pas réussi à vaincre le courant!.

Elle redescend lentement la vallée, épuisée et écrasée par la chaleur débutante, en clodiquant ;
Comme elle tente tant bien que mal, de poursuivre sa route sur le chemin de la Vie.
Son preux chevalier sommeille en elle, son coeur lui est tout entier dédié!, elle le sait!, elle s'y est résigné....
La voila revenue chez elle!: après un ultime bain rafraîchissant, elle part à la sieste!, sur sa modeste couche à même le sol ;
Et elle est déterminée à se retirer du Monde des "bien sous tout rapport", pleins de suffisance et méprisants! ;
Se demandant jusqu'à quand le sursis durera?, avant que la situation ne devienne explosive et sanglante?....
("le Monde est devenu si fou et incontrôlable!, si illogique, immoral! ; indécent, impudique et matérialiste!" se dit-elle).


UN AMOUR DE JEUNESSE, UNE PAGE SE TOURNE:
ELLE FAIT EN SILENCE LE DEUIL DE SON ADOLESCENCE VECUE EN RETARD!, DE SON MAMAR ;
DE SON AMOUR IMPOSSIBLE!, DE SA MUSE....

ELLE FAIT COMME LE DEUIL DE SA JEUNESSE....

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

retrouvez aussi mon forum MANAU [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
avatar
coeurbleu
ADMIN
ADMIN

Féminin
Nombre de messages : 678
Age : 40
Localisation : avec toi, partout, toujours!...
Date d'inscription : 18/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum